McLaren Mercedes - Saison 2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

McLaren Mercedes - Saison 2008

Message par Pablo Heisenberg le Mar 3 Nov - 14:01


R01 - GRAND PRIX DE MALAISIE - BRIEFING

Nouvelle saison, nouveaux pilotes, nouvelles écuries, nouveau format de course, bref cette saison 2008 redistribue complètement les cartes. Après une fin de saison 2007 très compliquée pour les instances SRL, un gros travail a été fournit par ses membres pour retrouver une affluence correcte et le boulot a payé avec une grille quasiment complète lors de la course test à Barcelone il y a 15 jours. 

"Logiquement vendredi nous devrions avoir une vingtaine de pilotes présent, ce qui est bien évidemment excellent! Quand vous regardez où en était la ligue il y a quelques mois, c'est comme une seconde naissance. Jamais nous n'avons couru avec autant de voitures sur la piste, même la saison passée. A Barcelone le spectacle était déjà au rendez-vous, nul doute que ce sera aussi le cas à Sepang vendredi" indique Ron Dennis. 

McLaren Mercedes qui restait sur une très bonne saison 2007 avec notamment une place de vice-champion du monde des pilotes et des constructeurs a dû complètement renouvelé son duo de pilotes. Pour pallier les départs de BSchumacher (ndlr : parti chez Ferrari) et AzeOnAir (ndlr : lui chez Williams) l'écurie de Woking a fait appel à Pablo Heisenberg et Kimi-Ferrari. Un duo qui se connaît plutôt bien comme nous l'explique Pablo. 

"Durant la saison dernière, Kimi était venu me contacter pour participer à un championnat d'endurance. Au début j'avais refusé puis j'ai finalement accepté. C'était vraiment une bonne expérience. Cet été nous avons aussi roulé ensemble à quelques opens organisés ici et là. On commence plutôt à bien se connaître, on s'échange pas mal d'informations lors des weekends de course, je pense qu'on va dans la bonne direction". 

Pour cette saison 2008 le plus gros changement est certainement le nouveau format de grand prix. Désormais les pilotes doivent disputer 2 courses, une dite "longue" et une autre type "sprint". Cette nouveauté a été testée pour la première fois il y a à peine 15 jours et ne semble pas faire l'unanimité...

"Cette décision a été votée, par conséquent c'est la majorité qui a été suivie. De mon point de vue je dirais que c'est effectivement peut-être pas le format le plus adéquat pour la F1 mais pour le spectacle c'est plutôt pas mal. Il ne faut pas oublier que pas mal de pilotes se plaignaient d'avoir des courses longues et ennuyeuses la saison passée... A Barcelone il y a eu de jolies batailles à tous les niveaux. A vrai dire ce n'est pas spécialement le format de course qui me dérange le plus mais plutôt celui des qualifications. J'étais en faveur d'une séance de qualifs sur un seul tour chrono. Mais bon ça a été décidé comme ça, ça ne sert à rien de revenir dessus". 

Et sinon dans tout ça, quelle est la hiérarchie du moment? Il y a 2 semaines en Espagne plusieurs pilotes et teams semblaient un ton au-dessus des autres...

"BMW Sauber et Red Bull me semblent compétitifs. On connaît le duo DromEd/Lionel, ils sont toujours dans les bons coups et il ne faut pas oublier que ce sont les champions en titre. A mon avis ce seront toujours les hommes à battre. Chez BMW, Robin a prouvé qu'il avait la vitesse pour venir se mêler à la bagarre aux avants-postes. Starsky semble aussi avoir du potentiel, sans oublier BSchumacher qui n'a pas pu prendre le départ à Barcelone mais qui sera là vendredi. Ça sera vraiment intéressant à suivre cette saison" explique Paddy Lowe.

Avec Pablo Heisenberg qui occupe actuellement la tête de la fiche des chronos à Sepang (ndlr : le seul pilote sous la barre des 1:33.000) et Kimi-Ferrari 3ème en 1:33.4, les hommes de Woking semblent bien armés pour livrer bataille dans la fournaise de Sepang.

"La voiture est vraiment très bonne sur ce circuit, bien plus qu'à Barcelone. Nous avons modifié pas mal de choses sur le setup, et que ce soit en conditions qualifs ou course, on est vraiment pas mal. Pour la course longue il y a plusieurs stratégies possibles, nous ne savons pas exactement encore laquelle adoptée. Pour la course sprint, comme à Barcelone, je pense que tout le monde la fera sans s'arrêter aux stands. Cela dit avec la chaleur, les courbes rapides et les gros freinages, c'est une piste très difficile pour les gommes. Il pourrait y avoir quelques surprises..." conclut Pablo Heisenberg.


Dernière édition par Pablo Heisenberg le Lun 28 Mar - 16:55, édité 2 fois
avatar
Pablo Heisenberg
Admin

Messages : 454
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 24
Localisation : Côte-d'Or (21)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren Mercedes - Saison 2008

Message par guigui1st le Mar 3 Nov - 16:32

sympa cet article Smile
Bonne chance
avatar
guigui1st

Messages : 263
Date d'inscription : 15/11/2014
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren Mercedes - Saison 2008

Message par Pablo Heisenberg le Sam 19 Déc - 15:12


R04 - GRAND PRIX D'ALLEMAGNE - DEBRIEFING

Au lendemain de la 4ème manche du championnat et malgré une victoire lors de la course sprint, Pablo Heisenberg affiche toujours un visage fermé. "Nous avions je pense le rythme suffisant pour jouer la victoire lors de la course longue. Après mon erreur je suis complètement sorti de mon grand prix et j'ai fais du boulot de merde... Je tiens à m'excuser auprès de toute l'équipe et également féliciter Kimi pour sa course et sa 3ème place. Il a fait du bon travail". 

Heisenberg n'a toujours pas digéré son erreur lors des premiers tours de course qui lui a fait perdre son aileron avant et l'a obligé à passer par la voie des stands dès le 4ème tour. "Quand Pablo est ressorti avec les pneus durs il se tenait régulièrement au courant des chronos des leaders. Il tournait quasiment dans les mêmes chronos qu'eux avec les gommes dures, ce qui l'a fait d'autant plus rager sur son erreur. Physiquement il était bel et bien dans la voiture mais mentalement il n'y était plus vraiment... Son abandon est assez anecdotique au bout du compte. Le gros regret est que nous avions le potentiel pour grappiller de nouveaux points à Robin mais c'est finalement l'inverse qui c'est produit" commente Ron Dennis. 

Le seul lot de consolation sur lequel peut s'appuyer Pablo Heisenberg est finalement sa victoire lors de la course sprint. Parti depuis la dernière place, le pilote McLaren Mercedes parvient à s'imposer devant Robin et Metalmekamel. Mais pour l'homme de Woking ce n'est pas à la hauteur de ses attentes : "Nous avions un peu moins de performance ici que sur les autres grands prix mais dans l'ensemble la voiture était très bonne, nous aurions dû repartir avec beaucoup plus de points que ça d'Hockenheim. Désormais on va profiter de la trêve hivernale pour recharger les batteries et se remettre au boulot avec les gars à l'usine pour préparer au mieux le GP de Hongrie".

C'est dans 3 semaines que les équipes se rendront sur le tourniquet hongrois et malgré la nature du tracé assez atypique avec son côté "piste de karting" Paddy Lowe ne s'inquiète pas trop pour le comportement de la MP4-23 mais reste tout de même sur ses gardes... "On devrait être assez compétitifs mais si l'on prend le calendrier dans son intégralité je dirais que c'est le circuit où nous serons peut-être le "moins bien". Les virages lents et les phases d'accélération/freinage ne sont pas les terrains de prédilection de la MP4-23 mais comptez sur nous pour ne pas nous laisser faire." 


Dernière édition par Pablo Heisenberg le Lun 28 Mar - 16:54, édité 3 fois
avatar
Pablo Heisenberg
Admin

Messages : 454
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 24
Localisation : Côte-d'Or (21)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren Mercedes - Saison 2008

Message par Pablo Heisenberg le Jeu 11 Fév - 16:11


R08 - GRAND PRIX DU JAPON - BRIEFING

Une semaine après sa double victoire en Italie sur le tracé de Monza, Pablo Heisenberg a comblé une certaine partie de son retard sur le leader actuel du championnat, Robin. En reprenant 17 points au pilote BMW, l'homme de Woking revient dans la bataille. Cependant selon le pilote McLaren-Mercedes, le titre mondial sera compliqué à aller chercher... "Certes au GP d'Italie nous avons pu profiter de l'absence de Robin pour reprendre du terrain au championnat mais je suis encore distancé de 17 longueurs par rapport à lui. C'est beaucoup. Mathématiquement si je gagne toutes les courses et que Robin termine 2ème à chaque, il sera quand même sacré champion. Vous voyez que ce n'est pas gagné d'avance, loin de là"

Alors quelles sont les options qui s'offrent à l'écurie de Woking pour espérer décrocher la couronne mondiale? "Il n'y a pas 36 options! Il va falloir se montrer concentrés, compétitifs et agressifs à chaque course et aussi espérer que nos adversaires les plus proches - Robin et DromEd - commettent des erreurs, voilà tout. En terme de vitesse pure Pablo a montré qu'il était un cran au-dessus depuis le début de la saison, maintenant à nous de savoir concrétiser cet avantage pour les 6 dernières courses" explique Ron Dennis.

Cette bataille pour le titre se jouera très certainement entre ces 3 hommes. Il y a quelques jours, DromEd déclara qu'il se méfiait plus du pilote McLaren-Mercedes plutôt que du leader Robin. "Oui ça m'a fait sourire quand j'ai lu sa déclaration. Ça ne m'étonne pas beaucoup venant de lui. (rires) Mais comme il l'a très bien expliqué, nous sommes à la fois adversaires mais également alliés d'une certaine façon. DromEd et Fredy sont sûrement les seuls pilotes qui peuvent à la régulière poser des problèmes à Robin. Comme on dit, l'ennemi de mon ennemi est mon ami!"

Une autre bagarre se précise également, celle des constructeurs. Le trio de tête - BMW Sauber, Red Bull Renault et McLaren-Mercedes - se tiennent en 7 points. L'écurie à l'étoile qui est repartie de Monza avec 27 points dans sa besace s'est également replacée dans la course au titre. "Là-bas Kimi et Pablo ont fait du très bon travail. Sur les deux courses le doublé était possible malheureusement les circonstances de courses n'ont pas été en faveur de Kimi. C'est dommage cela dit nous possédons le duo de pilotes qui comptabilisent le plus de podiums sur la saison pour le moment - 12 pour McLaren-Mercedes contre 10 à BMW et 9 pour Red Bull Renault - ce qui prouve que nous pouvons prétendre de manière réaliste à viser le titre à la fin du championnat. Le résultat à Suzuka sera très important, surtout sur ce circuit très technique où la moindre erreur ne pardonne pas. Repartir du Japon en tête du championnat des constructeurs serait bien plus confortable pour nous à l'approche des 2 derniers grands prix. A nous de mettre toutes les chances de notre côté" souligne Paddy Lowe.


Dernière édition par Pablo Heisenberg le Lun 28 Mar - 16:53, édité 1 fois
avatar
Pablo Heisenberg
Admin

Messages : 454
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 24
Localisation : Côte-d'Or (21)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren Mercedes - Saison 2008

Message par DromEd le Jeu 11 Fév - 16:34

"l'ennemi de mon ennemi est mon ami" lol!

Vous êtes tous mes ennemis ! Twisted Evil  (surtout toi)
avatar
DromEd
Admin

Messages : 308
Date d'inscription : 15/11/2014
Age : 26
Localisation : Ardennes (08)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren Mercedes - Saison 2008

Message par Pablo Heisenberg le Lun 28 Mar - 16:53


SAISON 2008 - DEBRIEFING

Ça y est c'est fait ! Pablo Heisenberg a enfin décroché le premier titre mondial de sa carrière. Même si la nouvelle est déjà connue depuis le GP du Brésil, le pilote McLaren préférait ne faire aucunes déclarations avant la fin du championnat pour rendre tout cela "officiel". Après un retour en Belgique pour la dernière course de la saison, McLaren Mercedes termine cette édition 2008 plutôt sur une bonne note avec notamment la 3ème place de Kimi-Ferrari - son 9ème podium de la saison - qui vient contraster avec la performance d'Heisenberg, qui n'est même pas sur le podium - cf. podium qu'il n'avait plus quitté depuis le GP d'Italie - en échouant à la 4ème place. "Nous avions un très bon rythme en course. On avait fait le choix de rouler avec un peu plus d'aéro que les Red Bull et je pense que c'était la bonne décision. Même si on se faisait distancer dans les secteurs 1 et 3, notre rythme global était meilleur. Cela dit j'ai eu beaucoup de mal à dépasser Lionel avec sa grosse vmax et ça a permis à DromEd de revenir. En fin de course je freine trop tard à Rivage et je pars en tête-à-queue après avoir mis la roue arrière gauche dans l'herbe. Même en attaquant fort dans les derniers tours, il était trop tard pour espérer remonter sur les leaders. Kimi a très bien géré la sienne et mérite sa 3ème place, tout comme Lionel que je félicite une nouvelle fois pour sa victoire et Red Bull pour leur doublé. Bien entendu je remercie et félicite tous les gars du team sans qui tout cela n'aurait pas été possible. Maintenant place à la fête, nous avons deux titres à arroser !"

Après une saison 2007 où les problèmes de fiabilité ont poussé l'ex-pilote BMW à faire une croix sur le titre, sa revanche a été minutieusement préparée avec une parfaite collaboration chez McLaren Mercedes et notamment son coéquipier Kimi-Ferrari avec qui l'écurie de Woking rafle le titre des constructeurs. Un doublé qui avait échappé aux hommes de Ron Dennis la saison passée... "En 2007, Red Bull était tout simplement mieux armé que nous dans la conquête pour le titre. On a énormément travaillé durant l'inter-saison, que ce soit en apprenant de nos erreurs de la saison précédente ou bien en apportant des nouveautés. Le but étant de fournir à nos deux pilotes la meilleure voiture possible, et ce de la première course jusqu'à la dernière" confirme le directeur du team britannique. Pari réussi puisque le duo Heisenberg/Kimi-Ferrari comptabilise 21 podiums contre 16 à Red Bull et 14 à BMW Sauber sur l'ensemble de la saison.

"Notre début de saison a été poussif..." explique Pablo. "Avec Kimi nous avions des problèmes à quasiment chaque course ! A force nous prenions ça à la rigolade en se demandant qui aurait la poisse au prochain grand prix... (rires) Puis arrivé à la mi-saison, nous avons trouvé quelque chose qui faisait réellement mieux fonctionner la voiture". En effet à partir de Spa-Francorchamps, McLaren Mercedes décroche 14 podiums dont 8 victoires. "Je pense que la principale force des hommes de Ron Dennis cette saison a été leur complémentarité. D'un côté nous avons Pablo, qui est certainement le pilote du plateau le plus rapide en vitesse pure comme il a pu le démontrer avec ses résultats en qualifs et de l'autre nous avons Kimi, qui est plutôt un fin technicien et très bon sur les réglages. Si les deux sont parfaitement combinés, comme ça a été le cas cette saison, ils peuvent être redoutables" analyse notre confrère Lionel Froissart. "D'autant plus que ce sont deux hommes qui se connaissent désormais assez bien. En dehors de la F1 ils ont notamment roulés ensemble à des opens de GT ou encore participé à un championnat d'endurance dans la même équipe. Tout cela mis bout à bout contribue à la cohésion au sein d'une écurie et dans les automatismes entre ses pilotes".

Néanmoins le titre d'Heisenberg ne fait pas l’unanimité dans le monde de la F1. Pour certains observateurs, il est clair que le pilote McLaren a bénéficié de facteurs "extérieurs", notamment concernant ses adversaires... "DromEd n'avait pas le niveau de la saison passée. Il était moins incisif, moins régulier. Les châssis 2008 ne sont clairement pas allés dans le sens du pilote Red Bull contrairement à Pablo qui s'y est parfaitement acclimaté. Même si d'un point de vue purement mathématique le classement montre que c'était un combat à trois, je suis plutôt de l'avis de ceux qui pensent qu'il s'agissait finalement d'un duel entre Robin et Pablo. Le champion 2007 a eu certes quelques coups d'éclats cette saison mais c'était clairement pas suffisant" déclare Jacques Villeneuve. "Et les absences de Robin en fin de saison ont clairement laissé la piste dégagée vers le titre pour Pablo"

Le principal concerné ne semble pas touché par les déclarations allant dans le sens du champion canadien de 1997. "Bien évidemment les absences de Robin nous ont facilité la tâche, le nier serait mentir. J'aurai préféré me battre avec lui sur la piste pour aller chercher le titre mais malheureusement ça n'a pas été possible. Est-ce que j'aurai été champion si Robin avait été là ? Sincèrement je ne sais pas... On ne peut pas refaire les courses". Un autre ancien champion, Fernando Alonso, supporte quant à lui le pilote McLaren : "Si l'on regarde les statistiques de la saison, Pablo est devant. Evidemment les absences de Robin lui ont retiré une sérieuse épine du pied mais ce n'est pas lui qui a demandé à ce que le pilote BMW soit absent. Il aurait préféré l'affronter sur la piste, comme tous pilotes qui se respectent. D'autant plus que Pablo a lui aussi été absent, c'était en Hongrie. A contrario, par exemple, DromEd qui a pourtant participé à toutes les courses du championnat, se retrouve à quasiment 20 points ! C'est peut-être un titre qui a une saveur un peu amer pour Pablo dans le sens où l'un de ses principaux adversaires a été absent mais ce n'est certainement pas un titre volé. Il aura à cœur de défendre sa couronne la saison prochaine".

Désormais la 3ème édition de F1 est prévue pour début septembre. D'ici là, les pilotes pourront s'occuper et surtout s'amuser avec le projet de mini-championnat qui devrait se dérouler sur des voitures GT selon les dernières rumeurs. Le nouveau champion en titre n'a fait aucune déclaration à ce sujet mais il se murmure qu'il devrait logiquement prendre part à ce championnat parallèle, tout comme son coéquipier Kimi-Ferrari. Réponse d'ici quelques jours.


Dernière édition par Pablo Heisenberg le Jeu 31 Mar - 22:45, édité 2 fois
avatar
Pablo Heisenberg
Admin

Messages : 454
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 24
Localisation : Côte-d'Or (21)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren Mercedes - Saison 2008

Message par lionel hahn le Jeu 31 Mar - 3:05

bounce
avatar
lionel hahn

Messages : 50
Date d'inscription : 16/11/2014
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren Mercedes - Saison 2008

Message par DromEd le Jeu 31 Mar - 10:32

Ha sacré Jacques Villeneuve, que ferions nous sans lui ? Razz

Et t'en fais pas pour les champions amers, c'est une tradition ici visiblement car Bschumacher avec qui je luttais à la fin avait manqué Spa, donc je connais aussi ce sentiment Laughing (il avait qu'à pas se planter tout seul dans la pitlane de l'A1Ring aussi...)  Very Happy
avatar
DromEd
Admin

Messages : 308
Date d'inscription : 15/11/2014
Age : 26
Localisation : Ardennes (08)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: McLaren Mercedes - Saison 2008

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
<Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit