BMW Sauber F1 Team

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BMW Sauber F1 Team

Message par Pablo Heisenberg le Ven 5 Déc - 22:11


Course Test - Grand Prix de Turquie - Debriefing

Alors que les essais hivernaux arrivent à leurs termes, la FIA a organisée un grand prix test en Turquie sur le tracé stambouliote. Occasion pour les différents teams de se mettre dans de réelles conditions avant le début officiel du championnat, dans 2 semaines. Chez BMW Sauber le weekend commençait idéalement puisque Pablo McQueen s'adjugeait la pole position en 1.26.7, reléguant ainsi son plus proche adversaire - Claudy - à plus de 8 dixièmes. "La voiture était vraiment bonne. Mon tour n'a pas été parfait, notamment mon premier secteur, mais dans l'ensemble j'étais assez satisfait." commente le pilote BMW.

Dès l'extinction des feux, McQueen ne prend aucuns risques et ferme la porte au pilote Toyota. "J'étais vraiment en confiance, que ce soit envers mon pilotage ou bien la voiture. Je savais que si je voulais dicter le tempo il fallait sécuriser ma 1ère place dès le premier virage." Objectif réussi pour le pilote de l'écurie à l'hélice puisque dès les premiers tours il creuse l'écart sur ses poursuivants à raison d'une seconde, une seconde et demie au tour. "La voiture se comportait vraiment bien! Je faisais attention à mes pneus, notamment l'avant droit, parce que sur ce tracé il souffre énormément. Tout se déroulait comme sur des roulettes!" explique McQueen. Mais tout se passait peut-être un peu trop bien pour le pilote BMW... Juste avant son premier ravitaillement, il percute assez violemment le rail de sécurité à la sortie du virage 8. Malgré les tentatives de réparation sur sa monoplace, McQueen abandonnera le tour suivant... "La suspension avant droite était morte, il m'était impossible de continuer la course... J'ai trop poussé avec des pneus très usés, je suis parti à la faute, point. C'est une grosse erreur mais faite au bon moment. (ndlr : il s'agissait d'une course test donc aucuns points n'est attribués aux pilotes quel que soit le résultat) C'est dommage car j'avais un très bon rythme, j'avais quasiment 15 secondes d'avance sur Samy avant mon arrêt, j'aurai pu tranquillement gérer le reste de la course mais bon, c'est comme ça." admet-il.

Maintenant place au GP d'Autriche qui se tiendra le vendredi 19 décembre sur le Red Bull Ring. Le pilote américano-colombien l'aborde avec confiance. "C'est un circuit que j'apprécie assez. Compte tenu des datas que nous avons pu recueillir avec le team, il me semble pas présomptueux que nous pouvons prétendre à un très bon résultat là-bas, au moins un podium." conclut McQueen.

ESPN F1.


Dernière édition par Pablo McQueen le Jeu 26 Fév - 19:55, édité 14 fois
avatar
Pablo Heisenberg
Admin

Messages : 454
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 24
Localisation : Côte-d'Or (21)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par BSchumacher le Ven 5 Déc - 22:13

Sympa l'article Wink

Bonne chance à BMW pour la suite des hostilités ^^
avatar
BSchumacher
Admin

Messages : 330
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 24
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://srleague.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par DromEd le Ven 5 Déc - 22:26

Eh oui, une course ça se fait aussi avec la tête Very Happy
avatar
DromEd
Admin

Messages : 308
Date d'inscription : 15/11/2014
Age : 27
Localisation : Ardennes (08)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par AzeOnAir le Ven 5 Déc - 22:56

Mais où est ce que tu vas trouver un inspiration pareil pour écrire un si bel article ? Surprised dis moi ton secret

Bravo pour l'article et continue c'est géniale Very Happy
avatar
AzeOnAir

Messages : 159
Date d'inscription : 13/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par Pablo Heisenberg le Mer 17 Déc - 6:16


R01 - Grand Prix d'Autriche - Briefing

On y est! Alors que dans un peu plus de 48h les feux s'éteindront pour lancer le championnat du monde de F1, les différents teams continuent d'enchaîner les séances d'essais libres afin de collecter un maximum de données et de régler de façon optimale leurs monoplaces. Malgré un abandon en Turquie, chez BMW Sauber le moral est au beau fixe à l'abord de la première manche de la saison. "A Istanbul nous avions déjà recueillis de nombreux datas utiles pour la suite des évènements. Sur ce tracé ( ndlr : le circuit du Red Bull Ring) la voiture se comporte encore mieux qu'il y a 2 semaines. Il reste bien sûr quelques petits détails à paufiner mais dans l'ensemble nous en sommes très satisfaits." indique McQueen.

Cela dit la marque à l'hélice ne semble pas être la seule écurie à avoir améliorer sa vitesse de pointe comme en témoigne le tableau des chronos où l'on peut clairement observer un resserrement dans la hiérarchie. "Les écarts sont plus faibles c'est un fait. Il était certains que les autres équipes n'allaient pas se reposer sur leurs lauriers et allaient gagner en vélocité depuis la Turquie en apportant des évolutions et/ou en effectuant beaucoup de roulage pour acquérir des données." explique Pablo. "Avec peu d'essence, le delta de performance entre les pilotes est assez faible. Ca annonce une très grosse bagarre en qualification. Après en condition course, les écarts seront très certainement plus élevés."

15 jours auparavant le pilote américano-colombien était clairement sur un autre rythme que le reste du plateau mais selon lui les choses seront bien différentes en Autriche. "C'est un tracé où il est très facile de commettre des erreurs donc ça demande une très grosse concentration et une certaine régularité dans le pilotage. Et il y a de très bons pilotes. Il faudra compter sur les Red Bull, les Spyker, Claudy sur la Toyota et Samy sur la Toro Rosso qui confirment leurs vitesses de pointe. Sans oublier les McLaren Mercedes qui peuvent tirer leur épingle du jeu. Ca sera un beau grand prix je pense."

A noter qu'à cette heure-ci, le meilleur chrono des essais libres est à mettre au compte de Pablo McQueen en 1:07,971 devançant le très fringuant pilote d'essai de la Scuderia Ferrari Jujubiker en 1:08,463. Samy et sa STR2 complète ce top 3 avec un temps de 1:08,623.

ESPN F1.


Dernière édition par Pablo McQueen le Jeu 26 Fév - 19:55, édité 6 fois
avatar
Pablo Heisenberg
Admin

Messages : 454
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 24
Localisation : Côte-d'Or (21)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par DromEd le Mer 17 Déc - 11:58

Je vais envoyer un mécano de chez Redbull saboter votre voiture, si tu n'as plus de freins au 1er freinage tu sauras d'ou ça viens Laughing
avatar
DromEd
Admin

Messages : 308
Date d'inscription : 15/11/2014
Age : 27
Localisation : Ardennes (08)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par Pablo Heisenberg le Ven 9 Jan - 23:18


R02 - Grand Prix d'Australie - Debriefing

Après une première manche de championnat ratée suite à un problème électronique qui a contraint Pablo McQueen à ne pas prendre le départ en Autriche, le pilote BMW a idéalement lancé sa saison sur les terres australiennes en signant le premier hat-trick de sa carrière à Melbourne. "C'est génial de commencer la saison de cette manière! Après les essais j'étais assez confiant, je savais que j'avais un très bon rythme en conditions course et que l'usure des pneus était l'une des clefs pour faire un bon résultat et c'est chose faite. Le team et les gars à l'usine ont fait un superbe boulot et cette victoire est avant tout pour eux." Pourtant malgré la pôle position, la victoire n'allait pas être offerte sur un plateau pour le pilote américano-colombien, la faute à un mauvais départ. "Je me suis pas idéalement lancé c'est clair, contrairement à Samy qui a pris l'envol qu'il fallait."

En effet dès le premier virage le pilote Toro Rosso mène la course devant McQueen. "Une fois derrière Samy j'ai d'abord cherché à économiser mes pneus. Je connaissais mon véritable rythme, j'en ai donc gardé sous le pied même si a quelques occasions c'était très chaud avec lui!" Samy sera d'ailleurs le premier des deux pilotes à observer son premier arrêt, ce qui a laissé à Pablo la piste dégagée. "A vrai dire j'ai été assez surpris de son arrêt si tôt dans la course. A ce moment là je savais que j'avais un avantage au niveau de la gestion des gommes parce qu'une fois la piste dégagée j'ai pu attaquer à ma guise et creuser l'écart avec mes poursuivants." Le pilote Toro Rosso - qui était avant le départ du grand prix le leader du championnat - s'est violemment crashé peu après son premier ravitaillement ce qui a permis à McQueen de faire cavalier seul jusqu'au drapeau à damier. "On m'a indiqué à la radio qu'il s'était crashé. L'important est qu'il soit en bonne santé."

D'un point de vue comptable McQueen fait également une excellente opération comme l'explique le directeur de l'écurie à l'hélice Mario Theissen. "Avec ce formidable hat-trick on se replace idéalement dans la course aux titres. Les 2 pts gagnés par PoK en Autriche sont également le bienvenue car sans jouer les épiciers, ils feront peut-être la différence à la fin du championnat. Je suis très heureux de mes deux pilotes, nous sommes dans une bonne dynamique et il faut que ça continue!"

Désormais les équipes quittent l'Océanie pour rejoindre le continent européen et le mythique tracé de Silverstone. "C'est un tracé que j'apprécie. Malgré les modifications que le circuit a subit, ça reste un vrai test pour les pilotes ainsi que pour les monoplaces en terme de pilotage et d'aéro. On peut y faire un bon résultat." ajoute McQueen. Rendez-vous le 23 janvier.

ESPNF1.


Dernière édition par Pablo McQueen le Jeu 26 Fév - 19:55, édité 1 fois
avatar
Pablo Heisenberg
Admin

Messages : 454
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 24
Localisation : Côte-d'Or (21)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par Pablo Heisenberg le Lun 19 Jan - 15:24


R03 - Grand Prix de Grande-Bretagne - Briefing

Un peu moins de 15 jours après sa première victoire au GP d'Australie, Pablo McQueen semble dans une très bonne dynamique à l'amorce de la troisième manche du championnat qui se déroulera sur le circuit de Silverstone. "Notre dernier résultat a boosté nos hommes. Ils travaillent jours et nuits à l'usine pour apporter des évolutions sur la voiture et la meilleure façon de remercier leur travail c'est de signer de nouveau un très bon résultat ici avec PoK!" Le coéquipier de McQueen qui était absent à Melbourne sera bel et bien présent comme nous le confirme le directeur de l'équipe Mario Theissen : "Nos 2 pilotes seront sur la grille vendredi. Ils ont effectué une longue séance d'essais libres ensemble dans laquelle ils ont beaucoup échangés sur les datas, les réglages ou encore la piste. Nous verrons bien vendredi où nous nous situons mais je suis assez confiant, les gars font du bon boulot.

Silverstone est le premier véritable test pour les pilotes ainsi que les monoplaces. Bien que les GP's d'Autriche ou bien celui d'Australie présentent quelques défis intéressants, le circuit anglais reste néanmoins atypique. Avec ses enchaînements et ses courbes très rapides qui en ont fait sa réputation, Silverstone est un véritable casse-tête pour les ingénieurs où l'aéro reste un facteur clef pour signer un bon chrono. La F1.07 semble parfaitement à l'aise sur ce type de tracé comme le souligne McQueen. "Déjà à Melbourne nous avions remarqués que notre voiture se comportait vraiment très bien dans les courbes rapides. Et après nos différentes séances d'essais et les datas recueillis, on peut en effet confirmer que notre monoplace paraît très efficace sur ce type de circuit." Cela dit pour le pilote BMW d'autres éléments sont également à prendre en compte : "Il y a bien entendu le départ. Bien qu'ici la distance entre le départ et le premier virage soit plus faible qu'à Melbourne il va falloir continuer de travailler dessus. En Australie ça a été un problème. Enfin la stratégie aura aussi beaucoup d'importance car contrairement il y a 15 jours, ici les 2 types de gommes imposés par la FIA sont potentiellement utilisables. Ça sera intéressant de suivre tout ça."

A ce jour Pablo McQueen figure en tête des chronos avec un temps en 1:19,457, devançant ainsi DromEd et sa Red Bull en 1:21,043. Tifosi30 et sa Spyker complète ce top 3 avec un chrono de 1:21,330. "J'attends les premiers chronos de Samy, qui selon moi, est mon premier adversaire en terme de vitesse pure. Je n'oublie pas également les McLaren qui ont montrées en Australie qu'on pouvait compter sur elles pour marquer de gros points surtout qu'ici elles sont à domicile. DromEd, Kimi-Ferrari et sa Toyota seront également à surveillés, comme à chaque course." commente Pablo. Enfin en terme d'objectif, le pilote américano-colombien est clair : "Si au drapeau à damier je suis le nouveau leader du championnat et que BMW recolle à Red Bull, on peut dire que nous aurons remplis notre cahier des charges.

ESPNF1.


Dernière édition par Pablo McQueen le Jeu 26 Fév - 19:56, édité 1 fois
avatar
Pablo Heisenberg
Admin

Messages : 454
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 24
Localisation : Côte-d'Or (21)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par BSchumacher le Lun 19 Jan - 22:33

Joli article Wink
avatar
BSchumacher
Admin

Messages : 330
Date d'inscription : 07/11/2014
Age : 24
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://srleague.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par PoK le Mar 20 Jan - 13:19

J'aime bien chef! Smile

PoK

Messages : 27
Date d'inscription : 01/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par Pablo Heisenberg le Ven 23 Jan - 23:53


R03 - Grand Prix de Grande-Bretagne - Debriefing

Chez BMW Sauber les regrets sont énormes à l'issu de la 3ème manche du championnat qui se déroulait sur le tracé de Silverstone. L'écurie à l'hélice qui pouvait s'envoler de Grande-Bretagne avec +38 pts et en tête des championnats pilotes et constructeurs repart avec "seulement" 15 pts de plus au compteur et voir le team Red Bull Racing prendre le large. Explications.

Ce weekend de course démarrait plutôt bien pour les hommes de Hinwill. McQueen signe la seconde pôle position de sa carrière devançant Kimi-Ferrari et Tifosi30. PoK légèrement plus en retrait s'élance depuis la 7ème position. "Je dois avouer que j'ai été surpris pas le rythme de Kimi en qualifs. Je savais qu'il faisait parti de mes plus proches adversaires pour la pôle mais pas à ce point là... J'ai donc tout donné dans mon dernier tour chronométré et c'est passé." commente Pablo. Le départ c'est déroulé sans encombres contrairement en Australie où McQueen avait perdu la 1ère place dès les premiers mètres. "Cette fois je me suis assez bien lancé, c'était pas non plus le départ de l'année mais ça a suffit pour contenir la Toyota avant Copse.

Le premier relais du pilote américano-colombien était parfait comme l'explique Mario Theissen : "La stratégie était que Pablo devait attaquer très fort avant son premier pit-stop pour ensuite contrôler la course et il a parfaitement exécuté les ordres puisque il avait plus de 20 secondes d'avance lorsqu'il a observé son arrêt. Pour nous il avait fait le plus dur." Les choses se compliquent dès le deuxième relais du pilote BMW. "A vrai dire lorsqu'on a installé les gommes medium sur la voiture je contrôlais le tempo. Derrière Tifosi et DromEd se tiraient la bourre pour la 2ème place donc j'avais aucunes raisons d'attaquer, au contraire, j'essayais même de préserver au maximum mes pneus pour les emmener un peu plus loin que prévu. Vers le 20ème tour j'ai alerté le team que je perdais de la puissance moteur. Ils m'ont dit de protéger la boîte et de ne pas pousser les rapports." McQueen qui comptait une grosse vingtaine de secondes d'avance sur ses plus proches poursuivants tournait une seconde, une seconde et demie plus lentement que ses précédents chronos. "Sur nos premières analyses des datas on peut estimer que son moteur avait perdu environ 70 à 80 CV. En bout de ligne droite il était quasiment 10 km/h moins vite qu'à son habitude." explique un ingénieur de l'écurie. Malgré ses efforts le pilote BMW abandonnera quelques tours plus tard, le moteur n'ayant pas tenu. "A peine entré dans le virage Maggots le moteur s'est littéralement coupé. Il n'y avait rien de plus à faire... Bien sûr que je suis très déçu mais qui ne le serait pas? Abandonner sur un problème mécanique alors que la victoire vous semble promise c'est toujours difficile à accepter quand on est un compétiteur." Un homme déçu peut en cacher un - très - heureux! Après une longue bataille c'est finalement Tifosi sur sa Spyker qui remporte sa première victoire de la saison en terre anglaise, replaçant ainsi son équipe en embuscade derrière Red Bull Racing et se permettant même de griller la politesse à BMW Sauber pour la seconde place aux championnats des constructeurs. DromEd signe lui son 3ème podium en 3 courses et conserve son statut de leader du championnat. BSchumacher et sa McLaren Mercedes complète le top 3. "Je tiens à les féliciter. Ils ont tous fait une excellente course et ils méritent largement les points du podium. Mention spéciale pour mon coéquipier qui a fait une superbe course pour arracher la 5ème position. On est tous très fiers de lui ici." souligne Pablo.

Selon plusieurs sources BMW avait installé des radiateurs de type "5" sur la monoplace de McQueen. Pour beaucoup d'ingénieurs son abandon ne serait pas dû à des températures trop élevées - contrairement aux premières rumeurs qui soulevaient le fait que la panne mécanique est eue lieu juste après un arrêt aux stands - mais plutôt à une rupture mécanique au sein même du bloc moteur. "Avec les gars de l'usine on va analyser ce qui est arrivé et essayer de comprendre le pourquoi du comment. Il sera très important de repartir sur de bonnes bases car le prochain GP c'est à Spa et inutile de préciser qu'un bon moteur fait souvent la différence là-bas. Nous savons que notre châssis est l'un des meilleurs du plateau, maintenant nous devons également prouver que le V8 BMW peut faire jeu égal avec Renault, Ferrari ou bien Mercedes." conclut McQueen. Réponse dans 15 jours.

ESPNF1.


Dernière édition par Pablo McQueen le Jeu 26 Fév - 19:56, édité 9 fois
avatar
Pablo Heisenberg
Admin

Messages : 454
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 24
Localisation : Côte-d'Or (21)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par PoK le Sam 24 Jan - 0:47

Très bien construit! Pas grave grand chef pour l'abandon, j'ai fait tout ce que j'ai pu pour ramener quelques points! Le prochain GP, on fonce! 2x fois d'entraînement!

PoK

Messages : 27
Date d'inscription : 01/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par DromEd le Sam 24 Jan - 9:43

Super article mais je tiens à faire une mineure correction. Spyker ne se replacent pas derrière Redbull et BMW, ils sont derrière Redbull certes, mais devant BMW et Toro Rosso pour 2 points Smile
avatar
DromEd
Admin

Messages : 308
Date d'inscription : 15/11/2014
Age : 27
Localisation : Ardennes (08)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par Pablo Heisenberg le Sam 24 Jan - 14:19

Bien vu chef, cimer du rappel. Article mis à jour.
avatar
Pablo Heisenberg
Admin

Messages : 454
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 24
Localisation : Côte-d'Or (21)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par Pablo Heisenberg le Mar 3 Fév - 22:48


R04 - Grand Prix de Belgique - Briefing

Un peu moins de 15 jours après le GP de Grande-Bretagne et l'abandon de Pablo McQueen alors qu'il menait la course, l'optimisme est revenu dans le clan de l'écurie à l'hélice à l'approche de la 4ème manche du championnat qui se déroulera sur le tracé de Spa-Francorchamps. "C'est vrai que ça a été un coup dur pour nous. La mécanique nous avait encore jamais fait défaut jusqu'à maintenant. Depuis Silverstone tous nos hommes se sont concentrés sur les raisons de cet abandon et à ce jour je peux vous confirmer que le problème a été résolu. Les gars de l'usine nous ont également apportés quelques évolutions qui semblent bien fonctionner. Désormais c'est avec confiance et l'esprit serein que nous abordons ce grand prix." confirme Mario Theissen. 

Hier les deux pilotes BMW ont effectués une séance d'essais et visiblement la F1.07 semble une nouvelle fois très à l'aise sur le toboggan des Ardennes. "Ici le vrai compromis est avant tout au niveau de l'aéro. Nous avons essayé plusieurs setups avec des angles d'ailerons différents, et que ce soit avec une grosse charge aéro ou bien des ailerons braqués aux minimums, notre voiture se comporte très bien. PoK a légèrement plus de difficulté à s'adapter à une voiture peu chargée en aéro, mais dans l'ensemble nous sommes dans la bonne direction pour la course de vendredi." déclare McQueen. Avec un chrono de 1:44.8 le pilote américano-colombien reste l'homme le plus rapide sur le tracé belge, reléguant ainsi son plus proche adversaire à plus d'une seconde et demie, à savoir Kimi-Ferrari et sa Toyota en 1:46.4. Quand nous l'interrogeons sur cet énorme écart, le pilote BMW reste prudent : "Ce ne sont que des essais vous savez... On ne connaît pas les quantités d'essence embarquées, les gommes utilisées ou encore les différents programmes menés par les autres teams donc il faut rester sur ses gardes. D'ici vendredi les autres pilotes auront le temps d'améliorer mais c'est avant tout le jour du grand prix et dès les qualifications qu'il va falloir montrer son véritable rythme."

Au classement McQueen figure à la 3ème position à 19 longueurs du leader actuel DromEd. "Je pense qu'à cette course il sera l'un de mes plus sérieux adversaires, si ce n'est le plus proche. Il a montré jusqu'à maintenant sa régularité mais également son aisance à rouler avec moins d'appui que les autres. S'il est 3ème au niveau des chronos en essais libres, ce n'est pas un hasard. Nous avons déjà pu voir qu'il a une très grosse vmax sur ce tracé, donc à nous d'adopter la bonne stratégie pour le garder derrière.

Au niveau des objectifs, le directeur de l'équipe est clair : "Pour Pablo, et après avoir notamment décortiqué les datas des essais d'hier, la victoire est l'objectif. Si tout se passe bien en qualifications ainsi qu'au premier tour je pense qu'il a le rythme nécessaire pour creuser l'écart sur le premier relais et puis contrôler la course. Concernant PoK refaire le même coup qu'à Silverstone sera difficile à la régulière mais une 6ème ou 7ème place est tout-à-fait dans ses cordes. Si nous avons repris du terrain sur Red Bull aux classements des constructeurs à l'issu du grand prix, les objectifs auront été remplis." conclut Mario Theissen. 

ESPNF1.


Dernière édition par Pablo McQueen le Jeu 26 Fév - 19:56, édité 2 fois
avatar
Pablo Heisenberg
Admin

Messages : 454
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 24
Localisation : Côte-d'Or (21)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par PoK le Mer 4 Fév - 1:22

Encore une fois, bien rédigé! Pour les objectifs, je vais essayer de les remplir.

PoK

Messages : 27
Date d'inscription : 01/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par Pablo Heisenberg le Sam 7 Fév - 14:06


R04 - Grand Prix de Belgique - Debriefing

Dans le clan BMW Sauber les inquiétudes n'auront durées qu'un temps. A l'issu de la 4ème manche du championnat du monde de Formule 1, la satisfaction peut se lire sur toutes les lèvres des hommes de Hinwill. Avec un Pablo McQueen qui aura dominé d'une main de maître ce grand prix et son coéquipier PoK qui tire une nouvelle fois son épingle du jeu en terminant à la 6ème place, l'écurie à l'hélice se replace parfaitement dans la course au championnat des constructeurs. 6 points les sépare désormais de l'actuel leader Red Bull Racing. Le toboggan des Ardennes nous a encore livré un beau spectacle.

Dès les qualifications McQueen s'empare du meilleur chrono en 1:45.972. Pôle position provisoire qui restera définitive malgré la dernière tentative de Kimi-Ferrari et sa Toyota dans les ultimes secondes de la séance qui échoue à seulement 79 millièmes du pilote américano-colombien. "J'ai bien cru qu'il allait me rendre la monnaie de ma pièce. A Silverstone je l'avais privé de la pôle en signant le meilleur tour dans ma dernière tentative à quelques secondes de la fin de la séance. C'était vraiment très chaud!" commente McQueen. A noter que le pilote BMW aura été le seul pilote capable de descendre sous la barre des 1:46.000 durant tout le weekend. 

"La pôle à Spa est certes un avantage non négligeable mais on peut perdre cet avantage dès le premier tour, surtout sur ce tracé. Pablo n'avait pas la meilleure vmax du plateau contrairement aux Red Bull ou encore à la Spyker de Tifosi donc il était important qu'il prenne un bon départ pour immédiatement se mettre en sécurité après l'Eau Rouge." explique son ingénieur de piste. Et c'est une nouvelle fois Kimi-Ferrari qui met la pression sur McQueen. Dès la sortie de l'épingle de La Source, le pilote Toyota prend l'aspiration de la BMW et se décale à l'entame de la ligne droite de Kemmel. Les deux hommes seront côte à côte jusqu'aux Combes. "On avait quasiment la même vitesse de pointe lui et moi donc ça allait se jouer au freinage. J'ai freiné plus tard mais heureusement la voiture a bien réagit malgré les freins qui n'étaient toujours pas en températures." commente McQueen. Dès lors le pilote de l'écurie à l'hélice se met sur un rythme de 1:46 tout le long de son premier relais et creuse très rapidement l'écart sur Lionel, Tifosi, Kimi-Ferrari ainsi que son coéquipier PoK auteur d'un excellent départ. "Pablo tournait presque 2 secondes au tour plus vite que tout le monde, après son premier arrêt on lui a dit d'essayer d'emmener un peu plus loin ses pneus pour son 2ème relais et il l'a parfaitement fait. Les données moteur étaient excellentes, tout se passait comme prévu." souligne un des ingénieurs de l'écurie. 

Or à Spa tout ne se passe pas comme prévu. A 5 tours de l'arrivée alors que McQueen dispose de plus d'une minute d'avance sur Tifosi 2ème, un énorme crash a lieu après le virage Stavelot. SchaDow perd le contrôle de sa Toyota et se retrouve en toupie au milieu de la piste. AzeOnAir arrive au même moment à pleine vitesse et ne peut l'éviter. Sa McLaren percute violemment l'avant de la Toyota et de nombreux débris se retrouvent sur la piste. Pour la première fois de la saison la voiture de sécurité fait son apparition et relance tout le GP. "Quand à la radio on m'a indiqué que la SC entrait en piste j'ai été très surpris. Certes le crash a été violent mais lorsque Kimi-Ferrari était sortie de piste à Silverstone ou encore Samy à Melbourne, la SC est restée aux stands. C'est très étonnant..." observe McQueen. Et c'était sans compter sur un bug électronique qui envoyait des informations aux pilotes qui n'avaient ni queue ni tête. "J'étais derrière Kimi. Et d'un coup la SC me demandait d'accélérer, puis elle me demandait de me placer derrière Falonso qui était en queue de peloton... Je comprenais absolument rien! Le team m'a indiqué de conserver ma position et de me concentrer sur le restart car derrière DromEd m'avait à portée de tir." explique le pilote BMW. Et dès le restart le pilote Red Bull Racing porte son attaque sur Pablo McQueen dans la ligne droite de Kemmel. "DromEd avait la plus grosse vmax du weekend. Il était 20 km/h plus vite que nous en ligne droite. Pablo ne pouvait pas faire grand-chose, la seule façon de reprendre sa place était de l'attaquer dès la portion sinueuse et il l'a très bien fait, bien que cette bagarre fut anecdotique puisque la FIA a décidé d'établir le classement final à partir des positions juste avant l'intervention de la SC." souligne Mario Theissen. 

Pablo McQueen s'offre la 2ème victoire de sa carrière ainsi que le 2ème hat-trick de la saison. Tifosi confirme son excellente forme après sa victoire en Grande-Bretagne en grimpant sur la seconde marche du podium et devient ainsi le leader provisoire du championnat. Enfin la belle surprise c'est Lionel et sa Red Bull qui complète le top 3. DromEd qui était le leader du championnat avant le départ, échoue au pied du podium. PoK, lui, tire une nouvelle fois les marrons du feu en se classant 6ème. Au classement pilotes les trois premiers se tiennent dans un mouchoir de poche : Tifosi en position de leader affiche 67 pts au compteur, DromEd est son dauphin avec 66 pts. McQueen se replace en embuscade avec 65 pts. Ça s'annonce électrique sur le circuit du Nürburgring. "Quelques jours avant le grand prix je vous avais dit que l'objectif était de revenir sur Red Bull Racing et c'est chose faite. Nos gars ont fait du super boulot et on réagit de la plus belle des manières après notre échec à Silverstone. On va savourer ce moment puis se remettre au travail pour le GP d'Allemagne où nous serons à domicile." déclare le directeur de l'équipe. 

Néanmoins quelques questions sont soulevées après cette manche belge comme l'explique McQueen : "La course d'aujourd'hui a prouvée qu'il y avait des failles dans le règlement, notamment concernant la voiture de sécurité. Après en avoir parlé avec plusieurs pilotes, qui eux-aussi ont reçus des ordres qui n'avaient aucuns sens, nous pensons qu'il serait préférable de la retirer pour la suite du championnat. Car si un incident devait se reproduire et cette fois-ci en début ou même milieu de course, comment s'organiser? La FIA ne va pas établir le classement final après seulement 10/15 tours. Il est clair que cette partie du règlement est à revoir."

ESPNF1.


Dernière édition par Pablo McQueen le Sam 21 Fév - 18:33, édité 1 fois
avatar
Pablo Heisenberg
Admin

Messages : 454
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 24
Localisation : Côte-d'Or (21)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par guigui1st le Sam 7 Fév - 14:37

Il est super ton article Pablo ! Félicitations ! La FIA a du boulot Wink
avatar
guigui1st

Messages : 263
Date d'inscription : 15/11/2014
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par PoK le Sam 7 Fév - 16:48

Énorme chef!

PoK

Messages : 27
Date d'inscription : 01/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par Pablo Heisenberg le Mer 18 Fév - 19:20


R05 - Grand Prix d'Allemagne - Briefing

2 semaines après la victoire de McQueen en Belgique, les hommes de Mario Theissen se déplacent en Allemagne sur le tracé du Nürburgring pour confirmer leur bon état de forme. "Nos soucis rencontrés à Silverstone semblent déjà appartenir au passé. Le team a beaucoup travaillé sur les raisons de la casse moteur et notre acharnement a bien porté ses fruits à Francorchamps. Désormais il nous faut prouver que nous pouvons enchaîner les bonnes performances et cela commencera dès vendredi." assure le directeur de l'écurie. 

Cette 5ème manche du championnat sonne également l'arrivée à la mi-saison pour les pilotes. Au classement McQueen affiche 2 petits points de retard sur le leader actuel Tifosi. "Il est clair que si je peux repartir de ce grand prix en tête du championnat, ça sera plus facile à gérer par la suite. Il est toujours plus confortable d'occuper le siège de leader à la mi-saison." affirme McQueen. "Cela dit ça ne sera pas chose aisée. Tifosi a montré depuis quelques courses qu'il était redoutable, sans oublier DromEd qui semble rapide sur ce tracé. Ça sera plus serré qu'à Spa, c'est indéniable." L'écurie suisse aura également la pression de bien faire à domicile, BMW Motorsport oblige. "Nous sommes assez confiants pour signer un bon résultat ici. D'après les datas recueillis suite aux séances d'essais, on est dans le bon wagon en terme de rythme. Les écarts se sont sensiblement resserrés par rapport à il y a 15 jours, et la course sera très longue. Nos hommes travaillent énormément sur la fiabilité car elle sera primordiale étant donné la durée de la course. Et nous ne pouvons pas nous permettre de décevoir nos fans qui se déplaceront en nombre vendredi." déclare le porte-parole de BMW Motorsport. 

Ralf Schumacher, ancien pilote de l'écurie à l'hélice et également vainqueur sur le tracé allemand en 2003 s'attend à une course où tout peut arriver : "C'est un circuit assez technique où il faut rester concentrer sur le tout le tour. Une erreur est très vite arrivée ici. Combiné à cela une usure des pneumatiques qui sera cruciale, vous avez les ingrédients pour un grand prix où l'on ne peut pas réellement donner de pronostics... Le top 3 - Tifosi, DromEd, McQueen - sera au rendez-vous mais je me méfierai également des McLaren-Mercedes qui peuvent jouer les troubles-fêtes aux avants-postes, d'autant plus qu'elles seront elles-aussi, d'une certaine façon, à domicile. Ce sera très intéressant à suivre.

ESPNF1.


Dernière édition par Pablo McQueen le Sam 21 Fév - 18:33, édité 1 fois
avatar
Pablo Heisenberg
Admin

Messages : 454
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 24
Localisation : Côte-d'Or (21)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par PoK le Jeu 19 Fév - 12:40

Le top 2: McQueen et Pok! GOOOO! On va casser des fesses dans le premier virage puis à nous le doublé! Very Happy

PoK

Messages : 27
Date d'inscription : 01/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par Pablo Heisenberg le Sam 21 Fév - 1:45


R05 - Grand Prix d'Allemagne - Debriefing

Les problèmes de fiabilité, qui semblaient être déjà de lointains souvenirs pour les hommes de Hinwill, resurgissent pour leur grand prix à domicile. Pour la première fois de la saison, l'écurie à l'hélice a eue - trop? - de fils à retordre face aux autrichiens de chez Red Bull Racing.

En qualifications tout semblait bien se dérouler du côté de McQueen. Il signe sa 4ème pôle position de la saison et est le seul pilote à descendre sous la barre des 1:30.000. "On avait décidé de partir avec pas mal d'essence pour le premier relais donc il était important de s'appliquer en qualifs. De plus les Red Bull étaient très proches, bien plus qu'à Spa donc l'erreur n'était pas pemise." déclare le pilote BMW. Son coéquipier PoK, lui, aura été plus en difficulté qu'à son habitude en se qualifiant 11ème. "Il était très chargé en carburant donc son chrono ne nous a pas surpris, on s'y attendait." assure son ingénieur de piste. Derrière le pôleman, les deux Red Bull s'emparent de la 2ème et 3ème place.

Dès le départ le pilote BMW perd le leadership au profit de DromEd qui prend l'avantage en plongeant à l'intérieur au premier virage. Il l'avait déclaré et il a tenu paroles. Quelques secondes plus tard McQueen sur un freinage un peu tardif touche légèrement le flan de la Red Bull. "C'était un léger contact. J'ai rendu ma position comme l'exige le règlement puis à la radio on m'a indiqué que la voiture de sécurité allait sortir parce qu'il y avait eu de la casse derrière." En effet dans le peloton, PoK en perdition, se fait percuter violemment par la Williams d'ArthurBlues. "Quand la course a été relancée je devais me montrer très agressif parce que devant DromEd avait la piste dégagée et pouvait claquer des bons chronos pour creuser l'écart. J'ai donc dû prendre des risques pour dépasser Yom's et Discua. Heureusement ce sont des pilotes très propres et nos différentes batailles étaient bien sympas!

McQueen pouvait désormais attaquer et aligner les tours de qualifs pour revenir sur le wagon Red Bull. En une dizaine de tours le pilote BMW parvient à faire descendre l'écart avec DromEd de 7 secondes à moins de 4. "J'aurai pu faire encore 2 tours mais mes pneus étaient vraiment usés donc on a préféré ne pas prendre de risque et rentrer aux stands. C'est là que le team m'a dit de pousser très fort dès mon tour de sortie car il y avait peut-être quelques chose à tenter sur DromEd." Et c'est chose faite. McQueen dépasse la Red Bull lorsque celle-ci sort des stands.

"J'avais passé tout mon premier relais à attaquer pour revenir. Et maintenant je me retrouvais en tête à devoir gérer l'écart avec DromEd qui poussait fort." Les deux hommes se répondent à coup de chronos. Un tour McQueen gagne 2 dixièmes, l'autre tour DromEd en reprend 3. Néanmoins au fil des tours c'est bien l'homme de Christian Horner qui se rapproche de la BMW en réduisant l'écart à 1 seconde 5. "Je pense que nous étions tous les 2 en mode attaque intégrale sur 80% de notre relais. Et pourtant je n'arrivais pas à tourner en 1:29 comme avant. La voiture était plus capricieuse, je bloquais plus souvent les roues, j'avais moins de grip." McQueen de plus en plus en difficulté part en tête-à-queue dans son tour de rentrée aux stands et laisse DromEd - lui aussi dans son tour de rentrée aux pits - reprendre le commandement du grand prix. "J'ai remis les gaz trop tôt sur les vibreurs avec des pneus en fin de vie et forcément ça se paye illico. Sur le 2ème relais la Red Bull était clairement plus à l'aise que nous." avoue le pilote américano-colombien. 

Les 2 hommes qui ne se quittent plus depuis plus de 20 tours ressortent des stands et c'est une nouvelles fois la Red Bull de DromEd qui se montre plus véloce que la BMW. "La voiture même avec des pneus frais étaient encore plus difficile à piloter par rapport au relais précédent. Cette fois je bataillais pour être en 1:30." Plusieurs fois partis à la faute McQueen se retrouve à plus de 10 secondes du leader et semble sur le fil du rasoir avec sa monoplace. A quelques tours de l'arrivée DromEd s'arrête une 3ème fois pour un arrêt éclair. "Immédiatement Pablo a pris la décision de continuer jusqu'au bout. Sur nos datas ses pneus étaient très fatigués et il y avait des risques de crevaison. Il restait 5 tours, la voiture était légère en essence et en calmant son rythme c'était jouable. C'était risqué mais jouable. Puis la crevaison est arrivée. Après en avoir rapidement parlés dès l'arrivée, personne du team ne regrette cette décision et encore moins Pablo. La F1 c'est aussi des prises de risques. Des fois ça paye, des fois non." explique son ingénieur de piste. 

"4ème c'était clairement pas notre objectif. Après, avec une vision plus globale des choses et les soucis rencontrés pendant le grand prix, on s'en sort assez bien. Les Red Bull étaient clairement mieux que nous à partir du deuxième relais. Je tiens d'ailleurs à les féliciter pour leur doublé, si DromEd et Lionel sont sur les deux plus hautes marches, ce n'est pas un hasard." ajoute McQueen.

"Pablo nous ramène tout de même 17 points et reste au contact de DromEd mais c'est loin des espoirs que nous et nos fans avions placé sur cette course. On souhait évidemment leur offrir un meilleur résultat pour notre grand prix à domicile. Maintenant à nous de décortiquer les datas et de trouver ce qui nous a fait défaut cet après-midi. Red Bull a énormément travaillé tout au long du weekend en faisant plus de 600 tours et leur travail a payé. Ils comptent maintenant 32 pts d'avance sur nous aux constructeurs. Nous avons 15 jours pour redoubler d'effort et d'être en position de leur répondre à Magny-Cours." conclut Mario Theissen.

ESPNF1.


Dernière édition par Pablo McQueen le Sam 21 Fév - 18:32, édité 3 fois
avatar
Pablo Heisenberg
Admin

Messages : 454
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 24
Localisation : Côte-d'Or (21)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par PoK le Sam 21 Fév - 9:23

Désolé chef pour la course merdique... Le pilote devant moi à l'enchaînement du début du deuxième secteur, freine assez tôt et fort, donc je suis surpris, je le touche un peu, puis le pilote derrière me rentre carrément dedans, puis pour finir, il me semble que c'était une Williams me rentre dedans, course terminée, même pas le temps de faire un tour ^^

PoK

Messages : 27
Date d'inscription : 01/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par Pablo Heisenberg le Sam 7 Mar - 0:17

"

R06 - Grand Prix de France - Debriefing

15 jours après le grand prix d'Allemagne où BMW Sauber était dans une situation assez délicate, l'écurie à l'hélice a su redresser la barre sur le tracé de Magny-Cours. Cette fois-ci pas de hat-trick. Une victoire à la clé, certes, mais sans pôle position et sans meilleur tour en course. La faute à un DromEd qui n'a pas rendu - une nouvelle fois - les choses faciles pour les hommes de Hinwill. Le duel entre le pilote Red Bull et McQueen est véritablement lancé.

"Cela peut vous paraître bizarre ou même surprenant mais l'objectif ici était avant tout de perdre le moins de terrain possible sur DromEd" nous avoue Mario Theissen. "On savait que les Red Bull allaient être encore plus rapides sur ce tracé par rapport à il y a 15 jours. On a beaucoup travaillé en essais pour essayer de trouver les bons réglages et éviter les erreurs du Nürburgring. Dans l'ensemble ça a plutôt payé mais il y a encore de nombreuses choses à modifier pour que tout fonctionne parfaitement." En effet dès les qualifications McQueen ne domine pas les chronos comme à son habitude. L'homme au 4 pôles positions se voit voler la vedette par DromEd, plus rapide d'un peu moins de 2 dixièmes. "Il a fait un excellent chrono. Notre monoplace était moins fringante en partie à cause de notre nouveau setup. Pour ce grand prix nous nous sommes énormément concentrés sur la fiabilité et la gestion des gommes, quitte à y laisser un peu de performance pure. Le seul problème c'est que nous n'avons pas fait beaucoup de roulage avec cette nouvelle approche. La plupart de nos tours en séance d'essais ont été fait avec la base de notre ancien setup... Après, est-ce que j'aurai pu aller chercher son chrono? Sincèrement je ne sais pas. La seule chose que je sais que c'est bien lui qui a signé la pôle et les 3 pts qui vont avec. On va continuer de travailler sur nos nouveaux réglages et ensuite on pourra espérer aller chercher de la performance." explique McQueen. Désormais il était question de savoir si cette nouvelle "approche" allait porter ses fruits en course... 

"J'ai pris le plus mauvais départ de la saison je crois... (rires) Je me suis retrouvé 8ème derrière Guiguist. J'avais pas d'autres choix que d'attaquer et de me montrer très agressif pour remonter dans la hiérarchie." Quelques virages plus tard, les deux Red Bull se touchent et permettent au pilote BMW de remonter à la 3ème place derrière Bschumacher et Kimi-Ferrari. Le tour suivant, McQueen, avec une meilleure traction que la Toyota prend l'avantage à l'épingle Adelaïde. "Une fois en tête le team m'a indiqué à la radio que DromEd était coincé par Kimi et que c'était l'occasion d'enchaîner les tours rapides pour creuser l'écart." McQueen ne quittera plus sa place de leader jusqu'à l'arrivée. "C'était avant tout une course de gestion pour moi. J'avais à gérer l'écart avec DromEd qui était parvenu à se débarasser de la Toyota et de la McLaren et tout c'est à peu près bien déroulé. J'ai fais des erreurs, heureusement sans conséquences, mais dans l'ensemble je suis très satisfait de notre course. Terminer devant DromEd, ici à Magny-Cours, c'est vraiment une grosse satisfaction." conclut le vainqueur du grand prix. Bschumacher sur sa McLaren-Mercedes termine 2ème après une course solide, devançant ainsi le pilote Red Bull qui grimpe sur la 3ème marche du podium. 

"Malgré la pôle et le meilleur tour en course de DromEd, Pablo pointe désormais à 4 pts du leader au classement pilotes et on rentre dans la partie du calendrier qu'il affectionne tout particulièrement. Nous allons continuer de travailler dur à l'usine pour arriver dans les meilleures conditions possibles au Canada." indique son ingénieur de course. Rendez-vous donc à Montréal. 

ESPNF1.
avatar
Pablo Heisenberg
Admin

Messages : 454
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 24
Localisation : Côte-d'Or (21)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par Pablo Heisenberg le Dim 22 Mar - 0:54


R07 - Grand Prix du Canada
La Rencontre : Pablo McQueen

À l'occasion du grand prix du Canada, notre confrère Jean-Louis Moncet a pu rencontrer Pablo McQueen. Au cours de cette entrevue, le pilote BMW Sauber désormais leader du championnat, revient sur sa saison, son abandon sur le tracé canadien et évoque la suite. 

Jean-Louis Moncet : Et bien bonjour Pablo, comment allez-vous?

Pablo McQueen : Je vais bien, merci.

JLM : Alors pour en revenir à cette 7ème manche du championnat, j'imagine que vous êtes très déçu? 


PMQ : Sur le coup c'était difficile à digérer c'est vrai. Après, malgré cet abandon, il faut retenir les points positifs de cette course : je suis en tête du championnat, certes avec un 1 seul petit point d'avance sur DromEd, mais il est toujours plus confortable d'être leader ; et la voiture est redevenue celle que j'ai piloté à Spa ou Silverstone. Avec le team nous sommes assez confiants pour la suite des évènements. 

JLM : Justement il reste désormais 3 grands prix : Indianapolis, Fuji et Imola. Vous semblez avoir retrouvé des excellents réglages, comment vous voyez la suite? 

PMQ : À vrai dire je prends les choses course après course. D'ici quelques jours nous irons à Indi, je vais donc préparer ce grand prix sans penser aux suivants. C'est un tracé assez similaire à celui de Montréal mais légèrement moins rapide. Avec les datas recueillis au Canada, je pense que nous serons toujours très compétitifs là-bas. Maintenant, à nous aussi de résolver le problème survenu ici pour ne pas qu'il se répète dans 15 jours.

JLM : Oui, pour rappel, au 46ème tour alors que vous menez la course avec plus de 50 secondes d'avance sur Bschumacher, votre frein avant gauche explose et vous envoie dans le mur de pneus. Vous pouvez nous expliquer plus en détails ce qu'il s'est vraiment passé? 

PMQ : Quelques tours avant que le frein lâche, j'avais regardé rapidement mes températures. Elles étaient bonnes donc j'ai continué sur le rythme que j'avais. Et à l'abord du virage n°7 quand j'ai mis le pied sur les freins, j'ai immédiatement senti que j'avais perdu un disque. Et à cette vitesse, ça ne pardonne pas... J'ai heurté le mur de pneus à moyenne vitesse, mais assez pour perdre mon pneu avant gauche et endommager sérieusement ma suspension. J'ai ramené la voiture aux stands et quelques secondes après on m'a dit à la radio que c'était terminé. Les dégâts étaient trop importants pour continuer. 

JLM : Pour vous c'était l'occasion rêvée de mettre un K.O 30-0 à DromEd qui a lui aussi abandonné plus tôt dans le grand prix...

PMQ : Clairement. Durant la course quand j'ai vu sa monoplace arrêtée sur le bord de la piste, j'avais qu'un objectif : franchir l'arrivée. Mais même en F1 où tout est vitesse, accélération, "à fond", il ne faut pas oublier les freins (rires).

JLM : D'ailleurs ce n'est pas votre premier abandon cette saison. Après notamment Silverstone où vous meniez là-aussi la course, votre moteur vous a lâché. La fiabilité est réellement le talon d'Achille de la F1.07. Comment l'expliquer? 

PMQ : Et bien pour Silverstone la solution avait été trouvée. Cela venait de mes rétrogradages, trop agressifs pour le moteur. Depuis, les gars de chez BMW Motorsport ont énormément travaillés dessus, et je sens des nettes améliorations course après course. Pour le Canada, c'est encore l'inconnue... On va continuer de se pencher sur ce problème pour aborder Indianapolis le plus sereinement possible. 

JLM : Comme vous l'avez mentionné plus tôt, vous n'avez qu'un point d'avance sur DromEd 2ème, sans oublier Bschumacher et Tifosi qui se rapprochent grâce notamment à l'un, sa victoire, et l'autre, sa 3ème place. Ca s'annonce très serré pour la fin de saison non? 

PMQ : Absolument! DromEd reste l'ennemi public n°1 (rires). Il a montré sa vitesse et surtout sa régularité, qui est sans doute son principal atout. Vendredi c'était la première fois qu'il abandonnait de la saison et je ne pense pas que ça se reproduira de si tôt! McLaren-Mercedes ont fait beaucoup de progrès depuis le Nürburgring et ils se rapprochent en performance pure. Pour Tifo, même si ça semblait être plus difficile pour lui à Montréal, je me méfie toujours de l'eau qui dort... Et tant mieux, tout cela rend les choses plus excitantes, notamment pour vous les journalistes non?

JLM : (rires) J'avoue que je ne boude pas mon plaisir à suivre cette saison. Saison, qui pour vous est la première dans un championnat, se passe plutôt bien chez BMW Sauber. Pas de rumeurs de transferts pour la saison prochaine? 

PMQ : Pour le moment non ce n'est pas d'actualité. Je suis chez BMW, je prends du plaisir à piloter pour cette écurie, nous avons une saison à terminer et un titre à aller chercher, donc mes priorités ne sont pas ailleurs que chez eux. Après Imola, peut-être que je commencerais à m'intéresser à cette question, mais pas avant.

JLM : Ça a le mérite d'être clair! Et bien merci Pablo et bonne chance pour cette fin de saison. 

PMQ : Merci Jean-Louis, à bientôt.

ESPNF1.


avatar
Pablo Heisenberg
Admin

Messages : 454
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 24
Localisation : Côte-d'Or (21)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
<Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit