BMW Sauber F1 Team

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par Pablo Heisenberg le Ven 3 Avr - 23:59


R08 - Grand Prix des États-Unis - Debriefing

Après un frustrant grand prix du Canada où McQueen pouvait espérer infliger un 30-0 face à DromEd avant que ses freins n'en décident autrement et l'obligent à abandonner, le pilote BMW était dans une bonne position pour une nouvelle fois marquer de gros points sur le tracé d'Indianapolis. Cependant la fiabilité de sa F1.07 a de nouveau contraint l'américano-colombien à se ranger sur le bord de la piste peu avant la mi-course et voit DromEd reprendre la tête du championnat avec un 25-2 en faveur du pilote Red Bull Racing, vainqueur de cette 8ème manche du championnat.

"Nous n'étions pas au mieux en conditions course et encore moins en qualifs. BSchumacher a fait un super chrono pour s'assurer la pôle et je tiens à le féliciter. J'ai pas été en mesure de signer un seul tour propre avec toujours une petite erreur, et sur un circuit aussi court que celui-ci, ça coûte cher sur la ligne." admet McQueen. En course, le pilote de l'écurie à l'hélice qui s'élancait depuis la 2ème position était sur une stratégie à 3 arrêts contrairement au pilote McLaren-Mercedes BSchumacher et la Red Bull de DromEd. "J'ai pris un mauvais départ. DromEd et Tifosi m'encadraient de chaque côté au premier freinage. J'ai d'ailleurs été surpris par le freinage de DromEd et j'ai moi-même tiré un peu large au premier virage mais j'ai tout de même conservé ma 2ème place." Dans les premiers tours McQueen met la pression sur le leader BSchumacher et parvient à le dépasser suite à une erreur du pilote de Woking et creuse l'écart sur ses poursuivants. "Ça devait être une course d'attaque pour Pablo en raison de sa stratégie décalée par rapport à BSchum et DromEd. Son premier relais a été excellent mais une fois son premier arrêt observé il nous a indiqué qu'il avait perdu de la puissance moteur et nos datas confirmaient ses dires. Selon nos premiers calculs il avait perdu entre 80 et 100 CV. Il perdait une grosse seconde par rapport à ses chronos du premier relais." confirme Mario Theissen. 

"Le team m'a indiqué de continuer et que si on parvenait à terminer, il fallait faire un trait sur la victoire mais le podium était toujours jouable." Malgré tous les efforts des hommes de Hinwill, la BMW Sauber de McQueen s'immobilise dans le 2ème secteur à la 27ème boucle du grand prix. La victoire de DromEd ainsi que le podium de BSchumacher - 2ème - et Tifosi - 3ème - pèsent lourds dans la balance pour le pilote BMW. "DromEd compte désormais 22 pts d'avance et fait un grand pas vers le titre. Derrière, BSchum et Tifo reviennent très forts. Si il y avait un scénario cauchemar pour cette course, c'était bien celui-ci!" ironise Pablo. Quand les journalistes lui rapportent les propos de DromEd après la course, notamment sur le fait que la stratégie à 2 arrêts était la plus efficace, McQueen semble rejoindre - à moitié - le pilote Red Bull Racing : "Avec mon problème moteur, il est clair que la victoire était hors de portée, mais la 3ème place était jouable parce que Tifosi était vraiment loin derrière. Après, à la régulière, sans aucuns soucis mécaniques, c'est difficile à dire... J'aurai sûrement été derrière eux (cf. DromEd et BSchumacher) après mon dernier arrêt, mais avec des pneus plus frais qu'eux en fin de course, peut-être qu'il y aurait eu une belle bataille à 3 dans les derniers tours et quelque chose à tenter..."

Il reste désormais deux courses, Fuji et Imola. Mathématiquement DromEd n'est pas encore champion. Il "suffit" à McQueen de remporter les deux dernières manches avec les pôles + les meilleurs tours en course pour terminer champion, même si DromEd termine au mieux 2ème à chaque grand prix. En effet à égalité de points, McQueen serait sacré grâce au nombre de victoires. Cependant, les hommes de BMW Sauber et notamment le directeur de l'écurie, restent très terre-à-terre : "Ça sera très compliqué... Bien sûr le titre pilote reste notre priorité mais devons déjà trouvés rapidement des solutions aux problèmes que nous avons rencontrés sur les deux derniers grands prix. Nous avons abandonnés à Montréal et ici à Indi, à chaque fois, en perdant très gros. Nous allons nous mobiliser les prochains jours et travailler d'arrache-pied pour rétablir la situation et mettre toutes les chances de notre côté pour cette fin de saison. La première étape de cette dernière ligne droite est Fuji, à nous de montrer que nous pouvons toujours mettre la pression sur Red Bull Racing et McLaren-Mercedes. Il nous faudra aussi compter sur la chance mais visiblement cette saison elle est pas vraiment de notre côté... (rires)"

ESPNF1.
avatar
Pablo Heisenberg
Admin

Messages : 454
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 24
Localisation : Côte-d'Or (21)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par DromEd le Sam 4 Avr - 0:27

En fait pour l'égalité je m'étais trompé. j'avais oublié que tu marquais 2 points. Ca change très légèrement le scénario, car si je finis P2 aux autres courses, tu peux te passer d'un des deux meilleur tour en course (mais pas d'une pôle) pour être titré, et la en revanche si ça se passe come ça, on aura le même nombre de points.  Smile
avatar
DromEd
Admin

Messages : 308
Date d'inscription : 15/11/2014
Age : 26
Localisation : Ardennes (08)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par Pablo Heisenberg le Lun 20 Avr - 19:59


R09 - Grand Prix du Japon - Debriefring

C'est désormais officiel : McQueen n'est plus dans la course au titre. Ce grand prix du Japon, qui était une nouvelle fois l'occasion pour recoller à DromEd, un peu comme à l'image du grand prix du Canada, s'est soldé par un énième abandon - le 3ème consécutif - pour le pilote BMW. Cette fois-ci pas de soucis de fiabilité, mais une - trop? - grosse attaque de la part du pilote américano-colombien.

"C'est une grosse déception je ne vais pas le nier. Nous avions l'occasion de reprendre quelques points à DromEd qui a apparemment connu quelques soucis durant la course, malheureusement nous n'avons pas été en mesure de concrétiser tout cela." admet McQueen. "Si j'ai des regrets? Oui quelques uns mais pas sur cette course. Nous avions le dos au mur et nous savions que nous devions prendre des risques si l'on souhaitait jouer les prolongations à Imola. On a essayé, c'était sur la bonne voie, mais ça n'a pas fonctionné. C'est la F1."  

L'homme de Mario Theissen qui s'était qualifié - seulement - 3ème semblait avoir adopté une stratégie assez décalée par rapport à ses adversaires, comme le souligne le directeur de l'écurie : "A la base, nous avions pris la décision de faire un très long premier run, entre 22 et 23 tours. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle Pablo n'a pas pu faire mieux en qualifs. On savait que la pôle allait être très compliquée... Il a réellement signé un chrono de grande qualité pour se retrouver à 3 dixièmes du meilleur temps avec autant d'essence. Après en course, la température de la piste était bien plus élevée que ce que nous avions prévus avec nos réglages. Pablo a tout tenté pour conserver au mieux ses gommes mais l'usure était trop importante pour suivre à la lettre notre stratégie initiale. Nous avons donc dû prendre la décision de nous arrêter plus tôt et se calquer sur la stratégie de McLaren-Mercedes."  

Après son premier arrêt, McQueen se retrouve à moins de 3 secondes du leader BSchumacher. Se met en place alors un jeu du chat et de la souris entre les deux hommes, se répondant à coup de chronos à chaque boucle. "BSchum avait un très bon rythme. Je revenais dans le second secteur mais l'avantage que je gagnais, je le perdais dans le secteur 3. C'était presque une partie d'échec. Je devais m'arrêter un tour plus tard, mais j'ai averti mon team que j'allais rentrer dans les stands un tour plus tôt pour tenter l'undercut. J'ai attaqué très fort dans mon tour de sortie mais ça n'a pas suffit. Cela dit je m'étais vraiment rapproché, presque à portée de tir. Mais à la sortie du dernier virage j'ai remis les gaz trop tôt sur l'astroturf et j'ai été littéralement catapulté dans le mur de pneus." explique McQueen.

Un abandon synonyme d'adieu au titre. En effet, malgré ses déboires, DromEd termine 3ème et s'assure donc de mettre le pilote BMW hors-de-portée de la couronne mondiale. Désormais, cette lutte qui était à 3 se transforme en un duel entre DromEd et BSchumacher, le pilote McLaren-Mercedes qui vient de signer sa 2ème victoire de la saison. "Que le meilleur gagne j'ai envie de dire... Ce sont deux pilotes très proches en terme de performance donc ça sera intéressant à suivre. Je n'ai pas de favoris, si aujourd'hui ils se retrouvent en lutte pour le titre, c'est qu'ils ont énormément travailler durant la saison, donc que ce soit l'un ou l'autre qui remporte le championnat, dans tous les cas ils le méritent. Concernant l'équipe et moi, nous allons mettre toutes les chances de notre côté pour terminer cette saison aussi bien qu'elle a commencée entre nous, c'est-à-dire par une victoire - cf. McQueen a débuté sa saison au GP d'Australie en signant un hat-trick -. Malgré notre abandon nous avons pu recueillir pas mal de données qui nous serons très utiles à Imola. Maintenant, à nous de travailler proprement et efficacement pour boucler cette saison de la meilleure manière qui soit."

ESPNF1.
avatar
Pablo Heisenberg
Admin

Messages : 454
Date d'inscription : 25/11/2014
Age : 24
Localisation : Côte-d'Or (21)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BMW Sauber F1 Team

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
<Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit